Recherche avancée

 




Fantasme de femme
par Florence P.

Depuis le divorce avec mon époux, je m’occupe seule de mes deux enfants, un garçon de 20 ans et une fille de 21 ans. Ce n’est pas facile d’être mère monoparentale, mais mon époux est parti avec une femme de dix ans ma cadette. Je ne comprenais pas pourquoi il était attiré par les femmes plus jeunes. Certes, elle était belle, mais il ne pourrait jamais refaire sa vie avec une femme comme elle. Au début, je croyais qu’il faisait ça pour me faire réagir, mais je compris assez rapidement qu’il était avec elle, car il en avait réellement envie. Je vécus quelques temps après le même genre d’histoires… Ma fille partit pour étudier à l’étranger et je me retrouvai seule avec mon fils. Comme je m’ennuyais énormément, je lui demandais souvent de bien vouloir rester à la maison, ce qu'il n’avait pas l’habitude de faire puisqu’il sortait toujours avec ses amis que je ne connaissais pas. Alors, pour me faire plaisir, il passa de longues soirées en ma compagnie, à regarder la télévision ou à faire des puzzles.

 

Mais, il trouvait le temps si long qu’il me demanda s’il pouvait inviter ses amis à la maison, car il n’en pouvait plus de passer des soirées entières avec moi. Alors, il faisait de petites fêtes avec ses potes et je les regardais. Je voyais plusieurs jeunes hommes déambuler dans mon salon et aucune pensée sexuelle ne me traversait l’esprit, jusqu’au soir où je fis un rêve...Thomas, le meilleur ami de mon fils venait toquer à la porte pour le voir, mais Julien, mon fils, n’était pas encore rentré du boulot. Pourtant, Thomas aurait dû connaître l’horaire de Julien, mais il me dit qu’il s’était trompé. Je l’invitai à entrer. Il me demanda si j’avais du café, tout en me frôlant la main et en me regardant avec des yeux qui disaient tout.


Il m’affirma qu’il savait que Julien ne serait pas de retour avant une heure et que c’était pour cette raison qu’il était présent. Il me trouvait séduisante et il voulait me baiser. J’étais surprise de voir que ce jeunot m’avait allumée et que sa jeunesse m’excitait. Je lui demandai s’il avait déjà fait l’amour. Mais Thomas était encore vierge et il voulait qu’on lui montre comment faire. Je lui pris la main et je lui demandai de me suivre. Nous montâmes à l’étage, à ma chambre. Nous nous assîmes côte à côte et nous nous embrassâmes.

 

Je n’aimais pas comment il m’embrassait, alors je lui montrai comment le faire. Il apprenait vite. Il laissa ses mains sur ses cuisses, mais je lui pris la main pour la déposer sur ma poitrine. Il l’empoigna maladroitement et je lui montrai comment j’aimais qu’on me caresse. Je descendis ma main jusqu’à son sexe et je défis sa braguette. Un gros sexe inexploité se montrait à moi. Comme j’étais heureuse de pouvoir lui montrer les joies de la sexualité. Je lui demandai si une femme l’avait déjà sucé, il en rêvait depuis toujours. Je lui fis la pipe qu’il me demandait…

 

Quisque id ligula et sem pellentesque mollis. Phasellus nec aliquam mi. Suspendisse potenti. Fusce at orci ut enim tincidunt pellentesque eu et ante. Duis dapibus elementum purus in suscipit. Etiam ullamcorper lacinia turpis, ac porta eros consequat vitae. Aenean ac dolor dolor. In vel libero leo. Vestibulum vitae velit at sapien dictum porta a at tortor. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

 


Je me réveillai avec une main sur mon clitoris, je me caressais rapidement et j’étais tout près de l’orgasme. J’arrêtai tout mouvement, car j’étais déstabilisée par mon rêve. Puis, le soir suivant, Thomas vint voir Julien, ils avaient prévu de souper ensemble avant d’aller en boite.

 

Je le regardai bien et je remarquai comment il était séduisant. Pendant le repas, je me revoyais le sucer avidement et je ne tenais plus sur ma chaise tellement je m’excitais. Je me retirai avant le dessert et j’allai me masturber dans ma chambre. C’était si bon que je voulais concrétiser. De toute façon, ce n’était pas défendu. Mais de penser à lui en me touchant me donna un orgasme hors de l’ordinaire. Je retournai servir le dessert et les hommes quittèrent la maison pour leur sortie. Je retournai me masturber une dernière fois avant d’aller au lit. J’étais très mal à l’aise de ce que je faisais, mais c’était plus fort que moi, je convoitais cet homme.

 

La semaine d’après, je voulais que ça arrive. Julien m’avait demandé s’il pouvait faire une soirée de poker à la maison. Habituellement je refusais, mais cette fois j’acceptai avec enthousiasme. J’allais avoir la chance d’être seule avec Thomas, même si je ne savais pas à quoi m’attendre. J’invitai une de mes copines pour passer la soirée avec moi, question de faire un peu la fête et de trouver un moyen pour parler à Thomas, qui était par ailleurs toujours trop poli avec moi. Comme les garçons buvaient, ils dormaient tous à la maison. Thomas prenait toujours la chambre du fond, celle qui était réservée aux invités, car c'était un habitué. J’avais alors oublié quelques sous-vêtements dans la salle de bain qui communiquait avec la chambre de l’ami de mon fils. Lorsque la soirée fut terminée, je toquai à sa porte pour aller chercher ma lingerie. C’était le seul moyen que j’avais pour me retrouver seule avec lui. Il m’ouvrit la porte en caleçon, il avait déjà enlevé ses vêtements et il s’apprêtait à aller au lit.

 

- Désolée de te déranger, j’ai oublié d’enlever mes vêtements qui sèchent dans la salle de bain.

- Allez-y.

Il n’était pas du tout timide de m’ouvrir à moitié nu, il semblait même plutôt fier de son corps encore frêle. J’entrai dans la salle de bain, je retirai ma nuisette et je pris le soutif que j’avais laissé là pour l'enfiler le soir même. Je remarquai grâce au miroir qu’il me regardait. Je ne mis que le soutien-gorge et je me retournai vers lui.

 

Je me couchai sur le sol et je lui demandai de venir sur moi pour m’embrasser. Je lui dis qu’il devait descendre lentement jusqu’à mon sexe. Il embrassait partout, lentement, il appréciait le moment. Je ne pouvais pas me rappeler la dernière fois qu’un homme m’avait caressée de la sorte. Je lui dis qu’il devait bien lubrifier la région clitoridienne. Il lapa une première fois, je me tortillai, mon ex-époux ne s’adonnait plus à ce genre de caresses depuis des lunes. Je savais que je passerais un moment inoubliable. Il faisait exactement ce que je lui disais de faire. Il effectuait des mouvements de haut en bas, puis de gauche à droite, avec sa langue parfois durcie, parfois non. Puis, lorsque je sentis l’orgasme qui approchait toujours sans se faire totalement présent, je lui demandai d’insérer un doigt dans mon vagin. Il eut de la difficulté à gérer la coordination des deux mouvements, mais après un moment, il y arriva facilement.

 

Je sentis que j'allais jouir, mais je retins mon orgasme pour prolonger le plaisir encore un instant. Finalement, j’en n’en puis plus et je me laissai bercer par les spasmes de mon corps qui m'indiquaient que j’en avais eu assez pour la soirée. Je vis encore Thomas très fringant qui en voulait encore plus. Comme je désirais qu’il revienne me rendre visite, je lui dis qu’il aurait le reste de la leçon la prochaine fois, qu’il pouvait maintenant retourner à sa chambre, tandis que moi, j’irais prendre une douche pour me nettoyer de cette culpabilité qui me collait déjà à la peau… 

.

-Florence P.

 

 
Amateurs
Anal
Arabes
Asiatiques
Branlettes
Chattes poilues
Double péné.
Éjac/pipes
Gang bang
Gros seins
Lesbiennes
Lingerie
 

Eva, 43 ans
La plus hot des animatrices, 100% d'éjac. dans les caleçons.
Petra, 49 ans
Elle a mis le feu dans les bordels de l'Est, attention les mecs !
Alice, 36 ans
Rien ne l'effraie, pas même vos demandes les plus inimaginables.
Consuelo, 46 ans
Un peu trash, un peu SM, un peu hard en solo… Une obsédée !
Nassia, 38 ans
Une tête d'ange sur un corps de diablesse ! Elle explose l'écran…




Pour stopper un abonnement par carte bancaire, cliquez ici
 
Pour le support technique, cliquez ici

Le site Bonsoir-madame.com appartient à la société Multimedia Invest.
Tous les modèles présents sur le site ont 18 ans et plus.
Conformité 2257 Termes et conditions Mentions légales Contacts
Les paiements sont traités par la filiale Multimedia Invest - 39 Duke Street, Edinburgh, EH6 8HH, UK
ou par Multimedia Invest - Ioanni Stylianou, 6 Office 202, P.C. 2003, Nicosia, Cyprus


The website Bonsoir-madame.com is owned under Multimedia Invest - 39 Duke Street, Edinburgh, EH6 8HH, UK
All the models are 18 years old or more. 2257 Compliance Terms and conditions

This site is supported by interachat.com,